14/02/2018

moi vouloir toi (ben oui, c'est st valentin, aujourd'hui ...)

aujourd'hui 14 février, jour de St Valentin
St Valentin ?
fête des amoureux
j'ai plus d'amoureux
j'ai toujours un mari
Monsieur est toujours là
sauf que moi, ça le fait plus
parfois, je le regarde et c'est vrai que je le trouve encore beau
et il doit l'être vu l'écho que m'en donne certaines
c'est vrai que c'était un bon amant
mais c'était car moi, maintenant, ça le fait plus
toutes ces petites choses de son caractère que je ne supporte pas ont pris le dessus
je sais pas expliquer
je crois que pour l'instant, je ne l'aime plus
il m'a toujours plus aimé que moi
moi, je crois que j'aimais ce qu'il pouvait m'apporter
il est un vrai mari et surtout un vrai papa
sauf que maintenant, les singes sont grands
et moi, j'ai envie d'autre chose
j'ai envie de calme et de paix
je n'ai plus envie de quelqu'un dans ma vie
moi, j'aime le flirt
l'amour courtois
serais-je une allumeuse ?
j'en sais rien
je n'ai jamais été belle,
même pas jolie
mais je brille par mon esprit
j'avoue, j'ai ça !
et le pire, c'est que les mecs aiment ça
je suis beaucoup trop grosse actuellement
mais j'entends (et je ne suis pas la seule, notre nouvelle collègue l'entend aussi et ne se gêne pas pour me taquiner à ce sujet) des trucs qui sont relativement clairs
comment ne pas interpréter un truc du genre "hé, tout doux ici, c'est ma propriété" alors qu'un homme vous embrasse et que sous l'œil éberlué de la jeunette l'entendre dire "il faut être honnête, ça s'explique pas, y'a toujours eu un truc en plus avec elle" ?
comment ne pas interpréter "les chaleureuses salutations" d'un mail après un rendez-vous professionnel sans oublier que l'agréable resto y est rappelé ?
et ces allusions de certains yeux extérieurs insensibles à mon charme
parce que oui, je sais être parfaitement charmante
et donc, moi, j'aime ça, ce flirt
cet amour courtois
ces amitiés limites
cet équilibre sur cette fine frontière qui occupe mes pensées
cette façon dont je suis que je n'assume pas à haute voix même si dans ma tête, c'est clair
mais comment avouer dans cette société hyper-puritaine au sujet des couples modèles comme on en revoie l'image qu'on ne place pas la fidélité comme chose essentielle du couple ?
parce qu'elle commence où l'infidélité ?
pour paraphraser l'autre "sucer, c'est tromper ?"
et embrasser ?
et même y penser comme j'y pense ?
d'ailleurs, je me demande si les autres sont comme moi ?
si moi aussi, parfois, je suis le centre de leurs pensées ?
et quelles sont ces pensées ???
si ma vie a profondément évolué, moi, je reste la même
toujours une vie intense en pensée ...

23:10 Écrit par pommefraise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire