26/07/2015

quand je suis seule et que je peux penser ...

Donc, n° 1 et n° 3 sont au patro
donc, n° 2 est peu là puisque cet enfant soit travaille soit sort
donc, c'était la fête au hameau voisin
donc, nous y avons participé
concours de cartes, de blindtest, balade à vélo, pique-nique forestier et bbq final
donc, ma miss est venue quelques jours à la maison
donc, on se voit peu mais à l'image du titre du cd qu'elle m'avait offert il y a longtemps "tu es mon autre"
donc, elle m'explique sa vie et ses rebondissements
donc, j'arrive à lui dire un peu
je lui parle de Monsieur
je lui parle de Lui aussi
elle me fait part de son sentiment par rapport à Monsieur
bien sur que Monsieur m'aime encore
bien sur que Monsieur accepte trop de moi
bien sur qu'elle ne comprend pas
je ne sais pas comment mieux lui dire qu'un jour, l'amour a disparu
que moi-même, je ne sais pas trop bien quand ou pourquoi
au départ, j'avais mis ça sur le dos des problèmes au boulot
honnêtement, je sais pas
ce que je sais, c'est que je l'aime encore de trop pour ne pas vouloir lui faire du mal
je ne saurais pas assumer de le voir plonger
je ne saurais pas assumer de voir ce qui reste de l'exploitation disparaître
je ne lui en veux pas, j'en veux à son métier
je ne lui en veux pas, je m'en veux
je m'en veux de ne pas lui avoir dit non le 1er jour
ce jour où je l'ai embrassé et qu'il m'a demandé de l'épouser
j'aurais du ne pas accepter 4 ans plus tard
la vie de couple n'a jamais été mon objectif de vie
Monsieur m'a offert la vie de famille parfaite
ça, jamais je ne le regretterai
il m'aura fallu plus de 20 ans pour m'en rendre de compte
depuis cette époque, on vit ensemble mais je ne le rends pas heureux
moi, je ne me sens pas vraiment malheureuse
je crois que la question se posera quand les enfants ne seront plus sous notre toit
donc, ma miss a mis un peu le remord en moi
quand elle me décrit l'ex sans cœur de son copain, je me sens visée
suis-je vraiment sans cœur ?
et aujourd'hui, on va rechercher n° 3 à son camp
une tante de Monsieur y est
on parle de tout et de rien
des enfants, de la ferme, de la santé de Monsieur
et là, elle me lâche : on en a encore parlé l'autre fois avec M..., il en a de la chance avec toi, y a longtemps qu'une autre aurait planté tout là ! c'est pas une vie que cette vie là ...
et là, je m'entends dire à ma miss "tu ne sais pas ses coups de gueule, ses entêtements, son négativisme, son manque de lucidité par rapport à son métier"
non, ça, peu le savent
en attendant, parfois, je sors
souvent, je fantasme
mais toujours, je lui reste fidèle à qui il est !
il est le père de mes fils
il est à la base de la vie de ma vie
grâce à lui, j'ai connu la plus belle histoire de ma vie ...

23:19 Écrit par pommefraise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.