21/06/2014

sois charmante et tais-toi (Charles Baudelaire - Sonnet d'automne)

avec le temps, je me rends compte que j'aime la poésie
je ne mettrai pas ici ce texte mais cette phrase dans ce poème 
j'en peux rien, c'est le genre de truc auquel je ne peux pas adhérer mais bon autre temps, autres mœurs ...
et donc moi dans ma vie, dans mon temps, dans mes mœurs :
entre les absences des uns pour cause de décès ou de vacances
et les absences des autres pour cause de temps réduit
j'ai eu une semaine mouvementée et fatigante
y'a aussi eu la désillusion face à ce dédain me concernant même si on se re-aime depuis le bbq
soit disant
on se re-aime peut-être mais surtout pour son image de chef incontesté et incontestable
sauf que moi, je suis pas béni-oui-oui
alors, si on se re-aime uniquement pour son égo, c'est niet
moi, je veux un minimum de considération
je ne supporte pas qu'on s'adresse à ceux qui ont moins d'expérience que moi en se disant que l'info est passé et que je prendrai le relais sans qu'on ne me l'ait directement demandé
et puis, y'a Lui qui n'est pas là
qui n'a pas trouvé indispensable de donner un signe de vie
comme quoi, je me fais bien des illusions
que pas plus moi qu'une autre
dommage, moi, je crois que j'aurais bien aimé
je suis très fatiguée ...

11:50 Écrit par pommefraise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.