14/01/2013

rien qu'une larme dans tes yeux ...

reprise du boulot today après 4 jours en apnée à l'hôpital et la fin de la semaine à essayer de reprendre pieds dans la réalité
pas envie de reprendre le chemin de l'école pour l'un et du boulot pour moi
j'ai mal dormi
j'étais pas spécialement de mauvaise humeur
non, je crois même que j'étais plutôt de bonne humeur
et puis, je passe la porte du bureau et là, ça me tombe dessus : j'y arrive pas
je me plonge dans tout ce qui encombre mon bureau et je ne parle à personne
aux questions des uns à savoir si ça va n° 3, j'arrive juste à répondre un "oui, ça va"
qu'importe la personne
je me rends compte que je montre un visage déplorable à cette nouvelle équipe dirigeante
mais j'y arrive vraiment pas
et encore moins, une journée comme aujourd'hui, où le transfert des tâches devient effectif
voilà, depuis 9H30, je suis officiellement chargée de confectionner tous ces dossiers en plus
j'ai donc des tâches en plus et rien de moins
elles, si !!!
et elles ont profité de mon absence la semaine prochaine pour refiler une partie de leur boulot à la dernière arrivée
si au début, elle avait l'impression de n'avoir pas grand chose à faire, il n'aura pas fallu longtemps pour qu'elle soit full
et je sens que la suite va bientôt prendre le même chemin
redistribution des tâches qu'ils avaient annoncé
voie à sens unique surtout
cet aprem, je suis au service personnel
le grand chef y entre
il arrête pas de me demander comment je vais
je dois avoir l'air malade vu qu'il est toubib
la fille du personnel m'a reproché de ne rien dire
tout le monde se rend compte de la disproportion des tâches
que certains se les roulent alors que d'autres croulent
je n'ai pas l'habitude d'aller me plaindre
parfois, je dis que trop is te veel mais en général, je fais ce qu'on demande même si c'est en râlant
mais ici, le transfert est définitif
et j'arrive pas à comprendre qu'ils ont marqué leur accord
en fait, ça me reste au travers de la gorge
alors quand j'ai demandé un renseignement au chef fonctionnel qui a voulu jouer à celui qui comprend rien, j'ai tourné les talons pour quitter son bureau parce que les larmes et les sanglots montaient dangereusement à la surface
il a mis beaucoup d'eau dans son vin et m'a consacré une demi heure d'ébauches d'explication
j'aime pas monter cette faiblesse
ils doivent penser que je suis folle ...

22:58 Écrit par pommefraise | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : au boulot, moi moi moi, bof |  Facebook |

Commentaires

rholalalal j'imagine m^me pas l'ambiance à ton boulot..... mais se plaindre et lachez prise n'est pas une faiblesse c'est un RAS LE BOL à un moment donné faut te dire STOP. Tu dois bien savoir que les responsables tant qu'on ne leur dit rien, c'est que tout va bien. Même s'ils savent que ca ne va pas!!!! sisisi ici chez moi c'est comme ça. Ai confiance en toi, si tu fais bien ton boulot et apprement c'est le cas puisqu'on t'en donne bcp...parles en à tes responsable...si pas, c'est ton moral qui en prend un coup, du coup ta santé aussi et te voilà raplapla... Prends soin de toi! Bise et bon courage.

Écrit par : Sylvie | 15/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.